1. Réaliser un échauffement approprié

Consacrez au moins 10 à 15 minutes à des exercices d’échauffement dynamiques pour augmenter la circulation sanguine vers les muscles que vous allez solliciter, et préparer vos articulations. Concentrez-vous sur les bras, les épaules, le dos, les jambes et le tronc.

2. Choisir un bon emplacement de chute

  • En extérieur : Avant de commencer à grimper, assurez-vous que votre tapis de réception ou crash pad est correctement positionné pour couvrir toute la zone de chute, et qu’il est suffisamment épais pour amortir les chocs.
  • En salle : Vérifiez avant de vous engager dans un bloc que la zone de chute est bien dégagée et que personne n’est déjà engagé sur la paroie que vous vous apprêtez à grimper. 

3. Savoir chuter

Entraînez-vous à chuter, depuis une hauteur limitée pour débuter, puis en augmentant progressivement la hauteur de chute. Réceptionnez-vous à l’aide des jambes et assurez-vous de gardez toujours vos bras devant vous pour éviter les blessures aux membres supérieurs. 

4. Progression graduelle

Ne vous précipitez pas. Commencez par des blocs faciles pour vous échauffer et pour évaluer vos compétences du jour. Évitez de passer directement à des mouvements ou des blocs très difficiles sans avoir correctement préparé votre corps. 

5. Technique correcte

Concentrez-vous sur une technique appropriée. Une mauvaise technique peut non seulement affecter votre performance, mais aussi augmenter le risque de blessures. Assurez-vous de travailler votre équilibre, votre coordination et d’utiliser vos pieds efficacement pour soulager la charge sur vos bras.

6. Hydratation et Nutrition

Assurez-vous de rester bien hydraté tout au long de votre séance. Apportez une bouteille d’eau et prenez des pauses régulières pour boire. De plus, n’oubliez pas de manger une collation légère avant de grimper pour maintenir votre énergie.

7. Repos et Récupération

Écoutez votre corps. Si vous ressentez une fatigue excessive ou des douleurs persistantes, prenez une pause. Évitez de grimper trop longtemps sans repos adéquat entre les tentatives et les blocs.

8. Étirements après l’effort

Après votre séance, prenez le temps de vous étirer pour soulager la tension musculaire accumulée pendant l’escalade. Concentrez-vous sur les muscles des bras, des jambes, du dos et des épaules.

En suivant ces conseils de prévention des blessures, vous pourrez profiter pleinement de votre passion pour l’escalade de bloc tout en minimisant les risques pour votre santé. Toujours se rappeler que la sécurité est primordiale pour une pratique durable et agréable.

Infos pratiques : 

Le Triangle, 22 Rue François Truffaut, 75012 Paris

Métro 14 : Station Cour Saint-Émilion.

Bus 24 : Terroirs De France

Voir l’itinéraire.

Mes réservations0
Il n'y a pas de réservations dans le panier
Continuer mes réservations
0